La chèvre Boer est apparue au début des années 1900 dans la province du Cap-Oriental en Afrique du Sud. Les éleveurs ont commencé à sélectionner pour une chèvre démontrant une bonne conformation bouchère, une croissance et une prolificité élevées, un pelage court blanc sur le corps et rouge sur la tête et le cou. Ces éleveurs ont ainsi développé une chèvre spécifiquement bouchère qu'ils ont appelés en langue afrikaans « Boerbok » , signifiant « Chèvre du fermier ».
En 1993, la génétique Boer est apparue au Canada pour la première fois en Amérique du Nord. C'est en 1995 que plusieurs éleveurs ont formé l' Association canadienne de la chèvre Boer (CBGA) et qui ont assuré la responsabilité d'enregistrer la chèvre de race Boer sous les directives de la Loi canadienne des animaux de race pure. Depuis ce temps, il y a eu un intérêt marqué pour cette race de chèvre.
PERFORMANCE DE PRODUCTION Les chevrettes atteignent leur puberté entre 5 et 6 mois pour un poids vif de 27 à 30 kilogrammes. La Boer ne présente pas de réel anoestrus saisonnier mais son activité sexuelle est néanmoins plus importante en jours courts. La prolificité varie de 1,6 à 2,1 selon la saison et 7 à 15% des chèvres sont susceptibles de donner naissance à des triplets. La durée moyenne de gestation est de 148 + 4 jours. L’augmentation de la taille de la portée peut avancer la date de mise bas de 1 à 2 jours. Les Boers sont réputées pour leur très haute fertilité qui atteint les 98% dans de bonnes conditions d’élevage. Cependant, la chèvre Boer n'est pas réputée pour ses qualités maternelles.
PERFORMANCE DE CROISSANCE La chèvre Boer est essentielle en croisement puisqu'elle est la principale race de boucherie de type paternel, c'est-à-dire que la Boer est une race terminale. Elle a une conformation bouchère excellente et un gain de poids quotidien élevé. Son potentiel est immense pour l'industrie caprine. Le GMQ des jeunes avoisine 300 grammes par jour. Pour un poids de naissance de 4 à 5 kilogrammes, le chevreau atteint 12-13 kilogrammes au sevrage à 50 jours et 30 à 35 kilogrammes à 4 mois.
La chèvre Boer a été importée en Amérique du Nord pour la même raison que le bovin de race Charolais l'a été : pour la boucherie. La chèvre Boer est vraiment une chèvre de boucherie qui a été développée pour la qualité de sa carcasse. La Boer a eu un grand impact sur le développement de l'industrie de la chèvre de boucherie au Canada et aux États-Unis. Devant la croissance rapide de l'industrie caprine de boucherie, la génétique Boer est un choix incontournable en croisement terminal. Étant donné que la Boer est une race terminale, il s'avère essentiel que les éleveurs-sélectionneurs de race pure mettent l'emphase sur des paramètres de sélection ayant une incidence sur le rendement des carcasses des chevreaux plutôt que sur la productivité des femelles Boer.

Date de dernière mise à jour : 2017-09-06 13:04:24

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site